La destruction au service du renouveau : Nakshatra Mula

« Nous avons besoin de faire face à la tempête pour retrouver l’horizon d’une mer calme. »

Avant de commencer, j’aimerais tout d’abord préciser que chacun est libre de déterminer ses croyances, je ne suis pas ici pour prouver quoique ce soit, ni pour inciter ou forcer qui que ce soit à être en accord avec les opinions que je vais exposer ici. Je vais simplement apporter ce que JE pense et ce en quoi JE crois. Je porte l’emphase ici sur la subjectivité de mes propos car je ne souhaite pas paraître comme quelqu’un qui énonce la vérité vraie et absolue car je ne pense pas la connaître et je ne le prétends aucunement.

Cela étant dit, j’aimerais apporter aujourd’hui mes impressions, mes nuances et mes couleurs concernant le changement, et je dirais même, la métamorphose nécessaire que tout un chacun, à un moment ou un autre de sa vie, fait face, afin d’accueillir un nouveau chapitre de sa vie ,et, pour illustrer mes propos, j’aimerais également vous parler du nakshatra Mula, qui se situe dans le signe du Sagittaire en astrologie védique, et qui me tient tout particulièrement à cœur, car je trouve que c’est un nakshatra très intéressant : en effet, sa symbolique peut évoquer beaucoup de similarités avec le cycle de la vie et de la nature, de l’humain à l’animal, en passant par les forces de la nature.

Et ce n’est pas que le nakshatra Mula, cette symbolique dense et variée est également présente, sans exception, dans les 27 nakshatras en astrologie védique. Ces symboliques sont riches et très parlantes et peuvent facilement se traduire et se retrouver dans notre personnalité et notre vie. Alors commençons sans plus tarder avec le nakshatra Mula.

Le nakshatra Mula, qui se situe dans le signe du Sagittaire, représente la purification par la destruction. Symbolisé par le trou noir qui se situe au centre de notre galaxie, la Voie lactée « Milky Way », de notre galaxie, les natifs de ce nakshatra ont une énergie assez chaotique et ces énergies peuvent parfois conduire à l’auto-destruction. Ce nakshatra a également un lien très fort avec le thème du déracinement.

Je ne vais pas rentrer dans les détails ici, c’est en consultation que je vous ferai part des détails, si vous avez ce nakshatra dans votre thème astral bien sûr.

Pour cela, allez sur l’onglet « Consultation Astrologie Védique » ou envoyez-moi un e-mail à : claire@aundreamilk.com

L’auto-destruction, la destruction, le déracinement, l’arrachement, la métamorphose.

A l’instar du trou noir, les personnes qui ont ce nakshatra dans leur thème astral, et cela, surtout sur leurs planètes principales, ou les plus importantes pour elles (encore une fois cela peut se vérifier en consultation) , peuvent être très énigmatiques et imprévisibles, et cette image du trou noir est intéressante car elle évoque le côté négatif, inconfortable, l’inconnu parfois sombre et déstabilisant qu’incarne le changement, le passage d’une nouvelle phase à une autre.

Un renouveau, un recommencement est fondamental à la vie, et la métamorphose aussi. Un papillon est l’archétype même du changement pour un renouveau, une représentation d’un nouvel état de vie, d’une nouvelle page blanche qui apparaît sous nos yeux, d’une nouvelle perspective qui s’offre à nous.

C’est bien pour cela qu’il est plus agréable pour nous d’accepter ce cycle de la vie plutôt que d’y résister, par peur ou autre, et c’est bien compréhensible d’ailleurs ; mais le simple fait d’essayer de se laisser porter par la vague du changement, du renouveau, fait une grande différence sur notre santé mentale et donc, sur notre bien être global.

Mais alors, comment faire pour accueillir le renouveau, le changement, le plus sereinement possible ?

Voici ce qui m’a aidé : ne pas résister, accueillir ; oui certes, c’est plus facile à dire qu’à faire, et concrètement, cela peut prendre plusieurs formes : prendre un moment pour soi, et se dire que quoiqu’il arrive, tout va bien aller, même si à l’extérieur, le chaos du changement bat son plein. L’écrire, le penser en méditant, se le dire à voix basse, faites ce qui vous parle le plus.

Si des émotions négatives vous submergent, prenez la vague d’émotions, ne résistez pas, car plus vous résisterez, plus cela va persister.

Et dites-vous que, un peu cliché oui mais, même si ça ne va pas, ce n’est que temporaire, car le renouveau est proche.

L’évolution, le changement, se produit à toutes les strates si j’ose dire, de notre existence.

Elle se passe au niveau de notre environnement, de notre vie, de notre corps physique, de notre conscience et de notre âme.

J’aimerais d’ailleurs apporter quelques éclaircissements à ce sujet :

Notre âme s’incarne sur cette planète afin de pouvoir entamer ou continuer un processus d’évolution.

Le changement, la destruction et le renouveau sont de ce fait inévitables.

Par évolution, j’entends une accumulation d’expériences, de perspectives et de points de vue acquis lors de nos multiples incarnations. Nous pourrions aussi appréhender ce sujet sous l’angle du karma, où nous expérimentons nos karmas, nos actions dans chaque vie, et où tout est prédestiné de la naissance jusqu’à la mort avec un chemin de vie précis et tout tracé.

C’est pour cela que Mula est évolutif, car c’est un nakshatra qui permet de passer d’un cycle à un autre, je dirai même que c’est surtout grâce à la composante un peu sombre et destructive qu’il s’ouvre au recommencement.

Nous pourrions associer Mula à la planète Pluton et au signe du Scorpion, d’autant plus que le nakshatra Mula se situe au tout début du signe du Sagittaire et donc juste avant se situe le signe transformatif du Scorpion. C’est pour cela que Mula est teinté d’énergies scorpioniques. Comme le dit l’astrologue et écrivain Kapiel Raaj dans son livre intitulé : Nakshatras at the Speed of Light , les natifs du nakshatra Mula sont l’incarnation de leurs racines, de leur passé, et sont toujours , d’une manière ou d’une autre, à la recherche de leurs ancêtres, de leur héritage.

La nature destructive se manifeste de telle sorte qu’ils « déracinent » des aspects de leurs vies, voire les détruisent totalement, comme une destruction, pour ensuite laisser place à une surface plane et neuve pour y planter de « nouvelles graines », de « nouvelles plantes », de nouveaux projets, par exemple, ou bien entamer un nouveau cycle de vie. Cette énergie est inconsciente et se retrouve toujours, à un certain niveau, chez celles et ceux qui ont ce nakshatra dans une des planètes principales de leur thème astral.

Ceux et celles qui ont Mula dans leur thème astral ne craignent pas de dire ce qu’ils pensent. Ils peuvent facilement se positionner à contrecourant des idées et croyances pré- établies et ainsi déraciner les traditions ou les normes en un instant afin de les faire évoluer. Leur détermination et leur férocité font d’eux des personnes fortes qui ne reculent devant rien, et qui sont, sur une toute autre note, la plupart du temps dotés d’un grand sens de la spiritualité et des hauts systèmes de croyances.

Donc avoir ces énergies à la fois scorpioniques et du feu du Sagittaire, ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille mais cela amène beaucoup d’avantages selon moi : une grande force intérieure, pas de peur, mais plutôt une volonté inconsciente de se purifier à travers le déracinement et la destruction, littérale ou métaphorique.

 

Le renouveau n’existe pas sans changement, sans métamorphose, sans destruction, sans déracinement. Nous avons besoin de faire face à la tempête pour retrouver l’horizon d’une mer calme.

Le recommencement faisant partie intégrante du cycle de la vie, Mula incarne donc l’énergie et le mouvement cyclique de la nature : l’être humain, la nature et les astres sont tous les trois liés par la synergie cyclique de la destruction et du renouveau.

 

You chart your own path.

Trust yourself.

Aundrea Milk

Photo by Sami Hobbs on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page